Archives de Tag: Matisse

Histoire par l’image – « St Tropez au tournant du XXe siècle »

Par défaut

L’histoire par l’image est une interface mettant en parallèle l’histoire de France et des collections de musées et d’archives recensées. Ce site est destiné aux professeurs et à leurs élèves mais également aux amateurs d’art et d’’histoire en soif de connaissances nouvelles.

Capture d’écran (21)

L’article de Alexandre Sumf met en relation l’œuvre de Paul Signac, peintre néo-impressionniste ayant mis en lumière la technique du divisionnisme, La Bouée rouge et le contexte historique dans lequel elle s’inscrit. En effet, dans une première partie, l’auteur revient sur la rencontre de Paul Signac avec cette ville côtière dans laquelle il installera son atelier. Cette ville gagne manifestement au début du XXème siècle en notoriété, le site devenant rapidement une enclave artistique, espace mondain où tous les maitres de cette période viennent peindre. Il recense la présence à cette période de peintres tels que Henri Matisse, chef de file du mouvement fauve ou encore celle de André Derain.

Paul Signac

Paul Signac, La Bouée rouge

C’est par le biais de telle représentation idyllique et pittoresque que St Tropez se fera sa réputation, ville associée à la détente mais également à la festivité et aux arts.

Dans une seconde partie, l’auteur expose au visiteur une analyse d’image qu’il finira par interpréter. En effet, il revient sur le cercle chromatique de la composition allant des ocres aux rouges orangés en passant par des tons bleutés apportant à la composition dynamisme et luminosité. Il prend pour centre de la composition cette bouée, une bouée rouge aussi banale que mystérieuse.

Dans une troisième partie, l’auteur expose son interprétation de cette composition, une œuvre s’inscrivant parfaitement dans une approche néo impressionniste mettant en lumière un caractère scientifique à leur approche artistique. Pour lui, c’est un St Tropez revisité, réinventé que nous expose l’artiste, disposant d’un fort potentiel imaginaire malgré son caractère pittoresque.

L’article d’Alexandre Smuf revient de manière synthétique et méthodique sur l’œuvre de Paul Signac, une œuvre véhiculant une image positiviste de cette ville synonyme encore aujourd’hui de sérénité, de mondanité et de simplicité.

L’interface du site nous donne également accès à d’autres images en lien aux différents mots clés de l’article à savoir « port », « côte d’azur », permettant aux visiteurs d’aller plus loin dans cette thématique.

Publicités

De Seurat à Matisse, Henri Edmond Cross et le néo-impressionnisme

Par défaut

Henri Edmond Cross( 1856-1910), la ferme matin, 1893,  Musée des beaux arts de Nancy

Luxe Calme et Volupté, Henri Matisse

L’article de Bénédicte Bonnet St George d’avril 2012 sur le site de la revue la tribune de l’art, revient sur l’exposition d’Henri Edmond Cross et le néo-impressionnisme ayant eu lieu au Musée Matisse du Cateau-Cambrésis.

Dans cet article, la journaliste revient sur l’approche artistique des peintres néo-impressionnistes s’inspirant des diverses théories de la couleur de Charles Henry, Chevreul, Rood et sur l’impact que ces peintres ont pu avoir sur les générations suivantes. En effet, le néo-impressionnisme a fortement inspiré le fauvisme initié par des artistes tels que Gauguin et Matisse.

Dans une première partie, Bénédicte Bonnet St George revient sur l’organisation de l’exposition en elle-même et sur son sujet. Par la suite, elle nous expose une courte biographie d’Henri Edmond Cross et fait un commentaire allusif sur certaines œuvres présentées à l’exposition. Dans un troisième temps, elle traite de l’inscription de Henri Matisse dans une sorte de généalogie artistique l’ayant conduit à mettre en lumière son approche artistique.

Cet article a pour ambition de nous donner une vue d’ensemble sur un courant artistique ayant eu un impact sans précèdent sur l’approche artistique moderniste. D’autre part, le spectateur peut se faire une véritable idée du contenu de l’exposition et de sa portée pédagogique.

L’interface du site est assez claire, le lecteur à même la possibilité de traduire la page si il le souhaite, en l’occurrence ici, en Français. Néanmoins, les œuvres exposées sur le site sont limitées et le zoom ne permet pas de se faire une idée de la touche et la facture néo-impressionniste.

 

Une approche plus coloriste que pointilliste

Par défaut

Quel serait le meilleur endroit pour parler de l’influence de la couleur sur le fauvisme ?
 Bien entendu un seul musée pouvait recevoir une exposition qui prône cette idée, celui de Matisse. Une institution créée par le peintre lui-même le 8 novembre 1952, dans la ville de Cateau-Cambrésis, la ville de naissance du peintre.Le musée présente trois collections : la première étant la donation du peintre et l’enrichissement de cette collection par la famille, la deuxième est la collection Herbin qui est une donation aussi et enfin la troisième, la collection Tériade rassemblant des œuvres de Picasso, Chagall, Léger et autres.

Capture d’écran 2013-03-13 à 10.02.10

Une exposition du 11 mars au 10 juin 2012 tente de nous montrer cette influence qu’a pu avoir le néo-impressionnisme sur les fauvistes, et plus précisément l’influence d’Henri-Edmond Cross sur Matisse.Henri-Edmond Cross joua un rôle majeur parmi les pointillistes, Matisse voyant le talent de cet homme décide d’apprendre cette technique particulière, une technique qui lui permis une nouvelle expérimentation de la couleur.Les effets d’optique amenés par petites touches de couleur trouvèrent leur limite dans l’esprit du peintre mais, cet enrichissement personnel fut capital pour Matisse qui l’année suivante en compagnie de Derain, forgea le fauvisme.

Capture d’écran 2013-03-13 à 10.02.22

Cette exposition essaye donc d’offrir au spectateur un point de vu biographique de Cross pour montrer son influence sur Matisse. Le tout se déroule autour d’une centaine de tableaux qui permettent d’apprécier cet artiste qui est méconnu du grand public, de plus les influences ne sont pas toujours connues et cette exposition permet d’enrichir nos connaissances sur Matisse.

Deux des peintres les plus importants de notre siècle sont donc présentés dans le nord de la France, les plus fervents admirateurs auront fait le déplacement pour voir une exposition unique en son genre.